Pain de seigle

J’aime le pain. Que dis-je, j’adore le pain ! Je n’imagine pas ma vie sans pain !!! Et par dessus tout, j’adore faire mon pain maison, avec amour et tralala. Même si on a de bonnes boulangeries dans le coin notamment « Au secret du Fournil » à Auvillers-les-Forges et aussi « Aux délices d’Etion » sur Charleville-Mézières, qui fait du pain bio (peut-être d’autres le font aussi, je ne sais pas mais étant très sensible aux additifs, je trouve que ça mérite d’être souligné) et qu’on continu à en acheter assez régulièrement (surtout Fred qui aime les mies bien moelleuses et aérées), je préfère mon pain à moi que j’aime. D’abord parce que j’ai tendance à en manger moins et à ne pas me jeter lamentablement sur la baguette (à l’ancienne et aux graines hummm !!!) et ensuite parce que j’adore son aspect rustique, le goût caractéristique de la farine de seigle et les bienfaits apportés par des farines plus complètes.

J’aime aussi beaucoup le pain vendu dans notre magasin bio, Rayons Verts à Charleville-Mézières, c’est le même genre de pain que j’obtiens à la maison. Mais d’abord, il faut arriver de bonne heure car ils partent comme des p’tits pains (lol). Ensuite, ils sont livrés le vendredi matin seulement, ce qui n’est pas pratique pour nous qui n’avons pas de jour précis pour faire nos courses (c’est quand le frigo est vide et quand on peut … autant dire que des fois, je racle les fonds de placards) et enfin, loin de tout, nous optimisons nos déplacements. Bref, le pain vient d’un atelier de boulangerie Agribio à Havelange en Belgique.

pain-seigle

J’utilise mon Kitchenaid mais on peut parfaitement le faire à la main, avec un peu d’huile de coude (si peu !). Cette pâte n’a pas réellement besoin de pétrissage car les farines utilisées ne contiennent pas une grande quantité de gluten. Il faut juste veiller à bien mélanger les ingrédients afin d’obtenir une pâte homogène.

 

300 g de farine de seigle T130
200 g de farine de blé T80
400 g d’eau de source
1 cc de sel
20 g de lev’ épeautre (ou 1 sachet de levure sèche)
2 cs de graines de sésame (facultatif)
pour mettre sur le dessus du pain (sésame, tournesol, courge, lin, pavot, flocons d’avoine)

Poser la cuve du Kitchenaid sur la balance de cuisine et faire la tare.

Commencer par peser l’eau.

Verser le sel puis les farines et terminer par la levure.

Remettre la cuve sur le robot et laisser le bien mélanger les ingrédients avec le crochet pétrisseur pendant environ 3 minutes.

Lorsque la pâte est homogène, couvrir la cuve de cellophane ou d’un linge humide et oublier le dans un coin à l’abri des courants d’air pendant 2 heures.

Transférer ensuite la cuve dans le réfrigérateur pendant toute une nuit.

Le lendemain matin, verser la pâte dans un moule huilé et fariné.

Poser un petit bol d’eau dans le four et enfourner le pain pendant 45 à 50 minutes à 210°C.

Le sortir du four, laisser tiédir ou refroidir complètement.

***

Pour en savoir plus sur les farines, je vous invite à lire cet article de Virginie Fouquet sur son blog chefNini : « Les farines : les connaître, les utiliser« .

logo

Migration

pissenlit

Mon nouveau site est opérationnel, vous le trouverez ici : Les jardins d’Arduinna.

Comme j’en avais parlé dans un article précédent, j’y ai bien intégré un blog exclusivement dévolu au monde des jardins. Si cela vous intéresse et pour recevoir un email lors de chaque publication d’articles, n’hésitez à vous abonner à la newsletter. Il suffit de cliquer sur l’onglet « Le blog » et dans la colonne de droite, vous descendez jusqu’à trouver la ligne « S’abonner au blog via courriel » et cliquez sur « Suivre ».

J’y ai importé tous mes articles jardin publié ici depuis deux ans et un billet vient de paraître : Chronique du jardin-05/03/17

Du coup, pour éviter toute redondance, il n’y aura plus d’article jardin sur ce blog. Je pense que c’est mieux comme ça. Il a été renommé et ne contiendra que des articles recettes, les récits de mes voyages, mes achats et autres sujets tournant autour du véganisme. Il sera donc plus personnel. Je vous retrouve prochainement, pour une recette je pense.

Portez-vous bien et passez bon dimanche.

logo

Je passe mon tour !

On m’a demandé ce que mon mari m’avait offert pour la saint Valentin !?! Euh …

february-2045466_640

Oserais-je dire que la saint Valentin, j’en ai rien à péter ? Cet événement ne me parle pas, ne m’a jamais parlé et ne me parlera jamais. Mon mari le sait, il est même plus que d’accord. Je n’ai pas besoin d’une journée pour me rappeler combien je l’aime et inversement et encore moins de dépenser de l’argent pour un cadeau ou un bouquet de roses sachant que pour moi, chaque jour à ses côté est un cadeau de la vie.

Sans compter les désastres écologique et humanitaire que ces roses importées d’Afrique génèrent. C’est insupportable … pour moi, en tout cas.

Alors comprenez que la saint Valentin … Je passe mon tour !

Et ça peut paraître dingue à certaines personnes mais je n’en souffre absolument pas ! lol Les seules dates qui comptent pour moi : le jour de notre mariage bien sûr mais aussi notre première rencontre et notre premier baiser, les jours de naissance de nos enfants, etc … Là, ça me parle !!! Le jour de notre mariage, on essaie toujours de faire quelque chose ensemble, rien que tous les deux, tels Lucie et Raymond Aubrac, célèbre couple de résistants lors de la seconde guerre mondiale, et qui par tous les moyens cherchent à se retrouver ce jour là (cf le film « Lucie Aubrac » ). C’est beau, c’est tellement beau !

valentines-day-1301918_640Après, bien sûr, ça ne nous empêche pas de nous faire plaisir quand on en a envie, un bon resto, cuisiner des petites gourmandises en forme de cœur ou laisser de petites attentions, des petits mots doux, se dire je t’aime … mais ce ne sera pas spécifique au jour de la saint Valentin.

logo

Projets & actu du jardin

Petite cachottière, il est temps d’avouer tout de ces fameux projets.

En fait, il y a trois choses.

D’abord, j’ai fait une formation pour être Architecte-Paysagiste  et j’ai passé l’examen avec succès. Un rêve magnifique qui se concrétise, j’en ai encore les larmes aux yeux.

Vient l’étape suivante, la création de mon entreprise (dès que je me serai enfin décidée pour un nom) avec toute la paperasse qui s’en suit j’imagine, le logo, le site professionnel, les cartes de visite, les flyers, affiches, etc … Je vais devenir chèvre … bêêêeeee !!!!!

Concernant le site professionnel, je pense rester sur WordPress et y inclure le blog. Je suis en train d’y réfléchir, je ne sais pas encore ce que cela va donner mais ça me reviendrait plus cher d’avoir un site et un blog indépendants l’un de l’autre, avec des noms de domaine différents et ce sera plus simple pour moi à gérer aussi. Enfin, je ne m’étendrai pas trop sur ce sujet quelque peu technique. Il va donc y avoir du remaniement dans l’air et il y a des chances que je doive encore changer de nom (la dernière fois, je l’espère).

Ensuite, le jardin ouvre bien ses portes cette année, même si je compte sur l’indulgence des visiteurs (s’il y en a lol) car déjà c’est un jardin jeune et en plus, on n’aura pas terminé les divers chantiers à temps comme on l’aurait souhaité … le boulot et les caprices climatiques … Mais tant pis, ce ne sera jamais parfait de toute façon et je ne peux pas annuler chaque année. Après tout, les visiteurs fidèles pourront ainsi le voir évoluer au fil des ans, ça peut être sympa aussi.

Et enfin, une petite pépinière sera à disposition des visiteurs. Elle regroupera uniquement des plantes du jardin ou des semis maison.

D’autre part, le jardin Sainte Anne rejoint l’association Jardins Passions. Je vous en reparlerai prochainement.

Je pense que chacun de ces points aura sa place dévolue sur le futur site. J’espère arriver à faire quelque chose de sympa et clair … J’ai commencé à regarder ces histoires de référencement, ça me donne déjà la migraine ! lol

C’est une nouvelle vie qui commence …

pretty-woman-1509956_1920

J’en profite pour remercier les personnes qui m’ont encouragé et épaulé … mon Fred bien sûr, mes amis Valou, Malo, Sylvie et David pour leur soutien et conseils avisés.

logo